FCO: accord bilatéral entre la Belgique et les Pays-Bas pour les échanges commerciaux de veaux âgés de -90 jours

Source: AFSCA

La présence du virus de la fièvre catarrhale, sérotype 8 (BTV8), a récemment été confirmée en Belgique. L’émergence de la maladie  a des répercussions importantes sur les échanges commerciaux d’animaux vivants sensibles à cette maladie, ainsi que sur les échanges commerciaux de sperme, d’ovocytes et d’embryons de ces animaux, avec les autres États membres.

Pour la commercialisation vers des États membres ou des régions soumis à des restrictions concernant le BTV8, la France par exemple, aucune condition supplémentaire n’est d’application.

Par contre, le transport vers des États membres ou des régions indemnes du BTV8 est uniquement possible suivant les conditions prévues par le Règlement européen (CE) n° 1266/2007. Cela signifie concrètement que seuls les animaux vaccinés par un vétérinaire seront certifiés par l’AFSCA en vue de leur déplacement vers des zones indemnes du virus. Ceci n’est pas possible pour les jeunes veaux. L’AFSCA a maintenant conclu un accord bilatéral avec les Pays-Bas de façon à ce que les veaux de moins de 90 jours puissent désormais être expédiés vers les Pays-Bas moyennant le respect de conditions bien spécifiques.

Conditions pour l’exportation de veaux de moins de 90 jours vers les Pays-Bas

  1. Les veaux ont été testés pour le BTV8, avec un résultat favorable (test PCR). Le test a été réalisé au plus tôt 7 jours avant le déplacement.
  2. Au moment du prélèvement sanguin, les veaux ont été traités contre les attaques d’insectes à l’aide d’un insecticide à usage externe autorisé chez l’espèce bovine et dosé conformément aux prescriptions du fabricant.

Le respect de ces conditions sera contrôlé pour chaque veau individuel.

Depuis le jeudi 23 mai 2019, l’AFSCA peut procéder à la certification de lots de veaux destinés aux Pays-Bas, pour autant qu’ils remplissent les conditions précitées.

L’Agence fédérale mène actuellement une concertation avec l’Italie, l’Espagne et la Slovénie dans le but d’également conclure des accords bilatéraux avec ces pays et d’ainsi faciliter les échanges commerciaux de bovins vivants.

Le prix de l’analyse PCR pour la fièvre catarrhale ovine revu à la baisse !

Le laboratoire de l’ARSIA vient de faire accréditer une nouvelle méthode PCR pour tester la FCO. Cette technique semi-automatisée permet de réduire de manière significative le coût de l’analyse et de tester les animaux en pool de 10 animaux maximum.

PCR Fièvre catarrhale ovine
Analyse individuelle (par défaut) 13,50€ htva
Pool de 10 (actuel accord bilatéral Pays Bas)* 6,54€ htva / animal
Pool de 3 (possible accord bilatéral Espagne)** 11,23€ htva

*Si un pool s’avère positif, ses constituants sont alors retestés individuellement et facturés en conséquence (facturation du pool + analyses individuelles)
**Consultez-nous pour les autres tarifs (convention, éleveurs non-cotisants)