Dossier Démat

Le 13 juin dernier, la dématérialisation soit l’abandon progressif de la gestion intégralement « papier » de la traçabilité bovine, a été lancée.

Cette édition spéciale vous explique ce qui change, que vous gardiez le système papier ou passiez à la dématérialisation et vous donne les clés pour comprendre la mise en pratique des outils numériques et leur utilisation.

En 2014, l’AFSCA, maitre d’œuvre de Sanitel, et le secteur représenté par l’AGROFRONT décidaient la réorganisation de notre système de traçabilité. La dématérialisation a ainsi été développée pour répondre à l’explosion des tarifs postaux, tout en renforçant l’efficacité de la traçabilité des animaux et des troupeaux. L’ARSIA et son partenaire flamand la DGZ collaborent depuis étroitement avec l’AFSCA pour le développement de nouvelles méthodes d’enregistrement des mouvements des bovins.

S’il s’agit d’une évolution normale, liée à l’innovation des technologies de communication, le projet de dématérialisation tient aussi compte de la nécessité d’un temps d’adaptation et du maintien parallèle du papier, afin de ne pas pénaliser les éleveurs fidèles à ce dernier. Le choix reste toujours possible entre un mode « papier intégral » ou « électronique » ou même mixte « électronique-papier ».


Une question ?

Bon à savoir ...

  • Depuis le 13 juin, le « PASSEPORT BOVIN » est remplacé par un « DOCUMENT DE CIRCULATION », dont la version papier n’est plus obligatoire à la ferme mais seulement à la vente du bovin !
  • Les anciens documents restent valables jusqu’à l’été 2023
  • Avant un achat / une vente d’un bovin, toujours vérifier son statut sanitaire via SMS au 0496 27 74 37 ou via Cerise / Cerise MOBILE.
    Si vous utilisez Cerise web / mobile pour notifier le départ de VOS bovins, ces applications vérifient automatiquement le statut de vos animaux.
Please follow and like us:
fb-share-icon