Bovins – Introduire de animaux dans mon troupeau

Achats en Belgique

Je dois disposer d’un numéro de troupeau (voir plus haut – détenir des animaux …) et apposer l’étiquette à l’endroit prévu au verso du passeport.


Je vérifie la validité du passeport à savoir que celui-ci correspond au bovin acheté (signalétique du bovin et conformité des 2 marques auriculaires).


Endéans les 2 jours de l’arrivée du bovin, j’appelle mon vétérinaire de contrat qui procédera aux examens requis (minimum une tuberculination et une prise de sang pour recherche de l’IBR) et transmettra le passeport à l’ARSIA. Le service Sanitel éditera un document d’identification à mon nom et me le renverra.


Je mets à jour mon registre d’inventaire en y inscrivant les données du bovin acheté (numéro de marque auriculaire, date de naissance, sexe …), la date d’achat et le nom du cédant.

Importations

L’importation de bovins à partir d’un pays de la Communauté européenne (échange intra-communautaire) ou à partir d’un pays tiers, s’effectue sur base d’une procédure assez semblable, si ce n’est qu’ils doivent être mentionnés en plus sur un certificat sanitaire délivré par l’autorité compétente du pays exportateur et indiquant la destination précise.


L’acheteur vérifie donc la conformité du certificat sanitaire avec les bovins identifiés. Il enregistre alors les bovins dans son registre d’exploitation et appose sur les passeports l’étiquette identifiant son troupeau.


Si une intervention du vétérinaire d’exploitation n’est pas requise, l’éleveur transmet directement à l’ARSIA, dans une période de 7 jours suivant le jour de l’arrivée des bovins, les passeports avec l’étiquette du nouveau troupeau. Sinon, le vétérinaire procède au examens requis et appose une étiquette « verte » qu’il complètera, et transmettra le dossier complet à l’ARSIA.