Peste porcine africaine (PPA)

" En cas de doute ou de suspicion, un seul réflexe :
prenez contact immédiatement avec votre vétérinaire et l’AFSCA "

Qu’est-ce que la peste porcine africaine ?

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie virale hautement contagieuse non zoonotique qui affecte les suidés domestiques (porcs et sangliers d’élevage), qui y sont particulièrement sensibles, et les suidés sauvages (sangliers, phacochères et potamochères), qui agissent en outre, comme réservoir et maintiennent le virus présent dans l’environnement.


Ce virus n’affecte pas l’homme

Comme la peste porcine classique (PPC), c’est une «maladie rouge» (lésions hémorragiques). Ces 2 maladies sont très proches sur le plan clinique, lésionnel et épidémiologique bien que les agents soient très différents.

Elle est due à un asfarvirus (virus à ADN) extrêmement résistant, qui persiste à l’état infectieux durant des mois dans la viande crue, salée, séchée ou congelée.

Les suidés (porcs/sangliers) s’infectent par contact:

  1. direct (oro-nasal, transplacentaire),
  2. indirect via l’ingestion de produits alimentaires fabriqués à partir de suidés infectés ou via du matériel contaminé (personnes, équipements ou véhicules contaminés propageant mécaniquement le virus).

La maladie se manifeste sous des formes aiguës, subaiguës et chroniques selon la virulence de la souche :

  1. forme aiguë : forte fièvre (40.5-42°C), anorexie, léthargie, désordres sanguins s’accompagnant d’hémorragies sous-cutanées et d’ictère, diarrhée, mort rapide (1-3 semaines) et taux de mortalité pouvant avoisiner les 100%,
  2. forme subaiguë : symptômes moins intenses, avec un taux de mortalité moindre et la mort survenant dans un délai plus long,
  3. forme chronique : une clinique insidieuse est observée, avec des signes frustes d’une maladie évoluant sur plusieurs mois,

Le diagnostic clinique de la maladie est parfois très difficile, surtout au début de l’infection.

Le diagnostic différentiel comprend de nombreuses affections virales (PPC, Aujeszky, SDRP,...), bactériennes (rouget, salmonellose, autres septicémies), parasitaires ou nutritionnelles.
Seul le diagnostic de laboratoire pourra confirmer ou infirmer une suspicion.
Pour cette maladie, il n’y a ni traitement, ni vaccin.


Le statut de la Belgique vis à vis de la PPA

Le statut indemne de peste porcine africaine de la Belgique est maintenu pour les porcs domestiques mais suspendu pour les animaux sauvages. En matière de commerce international, les conséquences économiques directes qui y sont liées sont non négligeables.

Please follow and like us: