Grippe aviaire : des mesures plus strictes pour les éleveurs professionnels et détenteurs amateurs

Communiqué de l'AFSCA

Dans la commune de Schilde, en province d'Anvers, le virus de la grippe aviaire (H5N1) a été identifié chez un canard sauvage. Il s'agit d'un variant hautement pathogène de la grippe aviaire. Ceci indique que le virus de la grippe aviaire circule activement chez les oiseaux sauvages. Le ministre de l'Agriculture David Clarinval a donc décidé, sur avis de l'AFSCA, de renforcer les mesures de base, càd d’application en tous temps, à partir du 15 novembre afin de protéger au mieux les volailles.

Afin de limiter la propagation du virus, l'AFSCA appelle en outre tous les détenteurs de volailles et d'oiseaux à respecter strictement les mesures de biosécurité en vigueur. Nous demandons aux promeneurs de signaler les oiseaux sauvages morts via le numéro de téléphone gratuit 0800/99 777.

Période de risque accru

Depuis le 15 novembre 2021, une période de risque accru est déclarée et d’application sur tout le territoire et les mesures de prévention suivantes sont rendues obligatoires

  • Les volailles des éleveurs professionnels et des détenteurs particuliers, à l’exception des ratites, doivent être enfermées ou protégées (à l'aide de filets).
  • Toutes les volailles et autres oiseaux captifs doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur (ou sous filets).
  • Il est interdit d’abreuver les volailles avec de l’eau provenant de réservoirs d’eau, de l’eau de surface ou de pluie accessible aux oiseaux sauvages.

Ces mesures ont pour objectif d’empêcher les volailles des exploitations professionnelles et des détenteurs particuliers d'entrer en contact avec des oiseaux sauvages infectés par le virus de la grippe aviaire, et donc de les protéger. Elles sont consultables sur le site Internet de l’AFSCA :
http://www.afsca.be/professionnels/productionanimale/santeanimale/grippeaviaire/mesures.asp

>>> Lire la suite

Please follow and like us: