Navigation:

GPS « BPIE et GAZ EN FERME »

Dernière mise à jour : 13/10/2014

Dans le cadre d’un nouveau projet GPS «Broncho-Pneumonie Infectieuse Enzootique et Gaz en ferme», l’ARSIA recherche des vétérinaires et éleveurs afin de doser dans les fermes les gaz potentiellement responsables de troubles respiratoires.

En Belgique, les maladies respiratoires représentent la première cause de mortalité chez les veaux. Outre des conséquences sur la santé et le bien-être chez le jeune bétail, ces maladies ont des répercussions économiques importantes.

La qualité de l’air est un facteur important dans l’apparition des maladies respiratoires. En élevage, lorsqu’on parle de qualité de l’air, on pense tout de suite à la ventilation des bâtiments. Le renouvellement d’air a pour but principal de « purifier » l’air d’un point de vue « germes » et « poussières » mais également au niveau de sa « composition gazeuse » (CO2, NH3, vapeur d’eau,…). Certains de ces gaz produits en ferme sont connus pour leur action irritante sur les voies respiratoires. Ils ont donc potentiellement un effet sur l’apparition ou non des maladies respiratoires surtout lors d’expositions répétées. Mais attention, la ventilation ne doit pas non plus causer chez le bétail de stress lié au froid. Ce qui n’est pas toujours chose aisée surtout en hiver.

Pour réaliser ce projet, nous recherchons :

  1. Dix fermes dites « à historique de grippe positif », c’est-à-dire où des épisodes de grippe sont constatés depuis au moins deux années consécutives.
  2. Cinq fermes « témoins », considérées saines, devront également être évaluées.

Les objectifs du projet sont :

  1. Déterminer la composition de l’air en gaz (NH3, H2S, NO2, SO2 et CO2) dans les élevages bovins dans lesquels des épisodes de grippes apparaissent de manière récurrente et comparer ces fermes avec des fermes « saines ».
  2. Déterminer les germes retrouvés par BAL sur les animaux cliniquement sains dans des fermes à historique de grippe positive.

Étapes du projet

Visite 1

Effectuée par le vétérinaire de l’ARSIA et/ou le vétérinaire d’exploitation qui, si nécessaire, est initié à la technique du Lavage-Broncho-Alvéolaire.

  • Mesures dans un lot de veaux (3-6 mois) :
    3 jours consécutifs : Analyse des gaz (NH3, H2S, NO2, SO2 et CO2), de la température, de l’hygrométrie et estimation de la densité d’occupation.
  • Score clinique des veaux de ce même lot :
    Attribué sur base des symptômes de toux, jetage, écoulements oculaires, le port de tête et d’oreille et la température.
  • Lavage Broncho-Alvéolaire sur 2 veaux sains du lot :
    Culture et PCR (BRSV, PI3, M. bovis,…)

Visite 2 (uniquement en cas d’épisode de grippe dans l’exploitation) :

Effectuée par le vétérinaire d’exploitation (matériel mis à disposition)

  • Score clinique des veaux d’un lot :
    Attribué sur base des symptômes de toux, jetage, écoulements oculaires, le port de tête et d’oreille et la température.
  • Lavage Broncho-Alvéolaire sur 2 veaux malades de ce lot :
    Culture et PCR.

Matériel et rémunération

  • Le matériel de prélèvement du lavage broncho-alvéolaire (sonde/liquide/tube) est offert au vétérinaire participant au projet.
  • La visite du vétérinaire de l’ARSIA et toutes les analyses du projet sont gratuites pour l’éleveur.
  • Une aide financière de 50€ est prévue lors la 2ème visite. Le reste des honoraires vétérinaires reste à charge de l’éleveur.

Contact

Dr Julien Evrard, responsable GPS
Gestion et Prévention de la Santé Département Santé Animale, ARSIA
E-mail: gps@arsia.be
Tel: 083/23.05.15

Les commentaires sont fermés.