Navigation:

Analyses Salmonella chez les volailles

Dernière mise à jour : 19/09/2014

Résultats 2013

Dans le cadre de la lutte contre les salmonelles chez les volailles, la Belgique a atteint ses objectifs. Voici les résultats des analyses Salmonella

Dans le cadre de la lutte contre les salmonelles chez les volailles, la Belgique a atteint ses objectifs. Voici les résultats des analyses Salmonella notamment les sérotypes Typhimurium et Enteritidis, ainsi qu’un aperçu des autres sérotypes rencontrés dans les exploitations de volailles de reproduction, poules pondeuses, poulets de chair et dindes de chair.

Résultats des analyses Salmonella chez les volailles en 2013

Dans le cadre de la lutte contre les salmonelles chez les volailles, la Commission Européenne a imposé des objectifs à ses États membres. En 2013, la Belgique a atteint les objectifs européens proposés pour Salmonella, à la fois pour les volailles de reproduction, les poules pondeuses, les poulets de chair et les dindes de chair. Voici les résultats des analyses Salmonella et un aperçu de leurs sérotypes dans les exploitations de volailles examinées.

Volailles de reproduction

En 2013, la DGZ et l’ARSIA ont analysé des échantillons provenant de 327 troupeaux de reproduction en phase d’élevage. Six de ces troupeaux étaient Salmonella positif pour l’un des sérotypes suivants: Salmonella Agona, Salmonella Cerro, Salmonella Havana Salmonella Mbandaka, Salmonella Meleagridis et Salmonella Regent.

Pendant la phase de production, 551 cheptels reproducteurs ont été échantillonnés dont 12 troupeaux étaient positifs. Deux de ces troupeaux étaient positifs pour un sérotype de la liste des sérotypes à combattre reprise dans la législation, à savoir Salmonella Enteritidis. La liste de tous les sérotypes identifiés sont présentés dans la figure 1 ci-dessous.

Tous les examens d’entrée de poussins d’élevage étaient négatifs en 2013 (206 lots).

Poules pondeuses

Un des 279 troupeaux de poules pondeuses échantillonnés en phase d’élevage était positif pour Salmonella Havana.

Pendant la phase de production, 36 des 606 échantillons testés lors du suivi des poules pondeuses étaient positifs pour Salmonella. Parmi ceux-ci, 10 étaient positifs pour Salmonella Enteritidis et 1 pour Salmonella Typhimurium. La figure 2 montre la distribution des sérotypes parmi les troupeaux positifs de poules pondeuses en 2013 pendant la phase de production.

Sur les 221 examens d’entrée de poussins d’un jour, deux étaient positifs (Salmonella Agona et Salmonella Typhimurium).

Poulets de chair

En 2013, les laboratoires accrédités en Belgique ont effectué 8 664 examens Salmonella de sortie. 181 étaient positifs pour Salmonella. Parmi ceux-ci, 13 concernaient un sérotype (Sept lots positifs pour Salmonella Enteritidis, 6 pour Salmonella Typhimurium). La figure 3 montre la distribution des sérotypes des troupeaux de poulets de chair positifs en 2013. Les 4 sérotypes les plus fréquents étaient Salmonella Paratyphi B varians Java, Salmonella Livingstone, Salmonella Derby et Salmonella Minnesota.

Sur les 5507 examens d’entrée effectués sur les poussins, 17 d’entre eux étaient positifs pour Salmonella. Dans la plupart des cas, il s’agissait de poussins positifs pour Salmonella Enteritidis (8 lots). D’autres sérotypes identifiés étaient Salmonella Minnesota (6 lots), Salmonella Infantis (2 lots) et Salmonella Livingstone (1 lot).

Dindes de chair

Sur les 191 troupeaux de dindes suivis en 2013, un était positif pour Salmonella Typhimurium et Salmonella Paratyphi B varians Java. En outre, un contrôle était positif pour Salmonella paratyphi B varians Java et un autre pour Salmonella Havana.

Il n’est pas exclu que, dans la même exploitation et même au sein d’un même lot, différents sérotypes de Salmonella soient rencontrés mais la caractérisation en laboratoire ne portant que sur une colonie ne permettant pas de mettre en évidence ce phénomène.

Remerciements au CODA-CERVA pour le calcul des taux de prévalence.

Graphiques

P4_PAS_salmonella_TraductionOK_SITE

Répartition des sérotypes des lots positifs de volailles de reproduction, en phase de production (n = 12) en 2013. Les troupeaux positifs pour différents sérotypes (en raison de plus d’un échantillonnage par lot) ont été comptés séparément.

PAS_salmonella_graph-2

Répartition des sérotypes des lots positifs de poules pondeuses en phase de production (n = 36) en 2013. Les lots positifs pour différents sérotypes (en raison de plus d’un échantillonnage par lot) ont été comptés séparément.

PAS_salmonella_graph3

Répartition des sérotypes des lots de poulets de chair positifs (n = 181) en 2013. Les lots positifs pour différents sérotypes (en raison de plus d’un échantillonnage par lot) ont été comptés séparément.

Objectifs européens

Volailles de reproduction: le pourcentage annuel maximal de troupeaux d’adultes de reproduction positifs est de maximum 1% pour les sérotypes suivants :

  • Salmonella Enteritidis
  • Salmonella Typhimurium
  • Salmonella Hadar
  • Salmonella Infantis
  • Salmonella Virchow
  • Salmonella Paratyphi B Java varians

Poules pondeuses: le pourcentage annuel maximal de troupeaux de poules pondeuses adultes positifs à Salmonella Enteritidis et Salmonella Typhimurium est de maximum 2%.

Poulets de chair: le pourcentage annuel maximal de cheptels de poulets de chair positifs pour Salmonella Enteritidis et Salmonella Typhimurium est de maximum 1%.

Dindes de chair : le pourcentage annuel maximal de dindes d’engraissement de troupeaux positifs à Salmonella Enteritidis et Salmonella Typhimurium est de maximum 1%.

Source : http://www.dgz.be/nieuwsbericht/resultaten-salmonella-analyses-bij-pluimvee-2013

Les commentaires sont fermés.