Navigation:

Kit achat et action besnoitiose

Dernière mise à jour : 05/01/2018

Lancé en 2011 avec l’aide du Fonds sanitaire, le kit Achat encourage les éleveurs à la prise de mesures de biosécurité, en contrôlant leurs animaux achetés.

Nouveau Kit Achat : un tube de sang bien rempli !

Dès mi-mars 2018, les changements législatifs IBR imposent le test à l’introduction des bovins dans tous les cheptels à l’exception des troupeaux d’engraissement, sans aucune restriction selon l’âge, le sexe ou la provenance des animaux. Pour cette raison, l’analyse IBR à l’achat ne fait plus l’objet de mesures d’encouragement de la part du Fonds de santé et de l’ARSIA.

En plus de l’IBR, d’autres pathogènes peuvent être introduits à l’occasion d’un achat, raison pour laquelle et compte tenu de leurs prévalences observées, le nouveau Kit Achat 2018 propose la détection des maladies suivantes :

Paratuberculose

(Mycobactérium avium paratuberculosis)

Prévalence « troupeaux » estimée en Wallonie : 30%. La paratuberculose est dans la liste des vices rédhibitoires en Belgique, d’où l’intérêt de la maintenir dans le kit Achat. Pour rappel, seuls les bovins de plus de 24 mois doivent être testés, la détection des animaux infectés avant cet âge étant pratiquement impossible.

 

Néosporose

(Neospora caninum)

Prévalence « troupeaux » estimée en Wallonie : 62,5%. En 2016, 14,3% des sérums de vaches avortées étaient positifs au test ELISA. Cette maladie fait également partie de la liste des vices rédhibitoires en Belgique, applicable uniquement pour les femelles. Le test n’est pas requis lors d’achat de mâles.

Mycoplasmose bovine

(Mycoplasma bovis)

Prévalence « troupeaux » estimée en Wallonie : 23,6%. Aucune restriction appliquée lors du test à l’achat.

Fièvre Q

(Coxiella burnetii)

Prévalence « troupeaux » estimée en Wallonie: 55%. En 2016, 12% des sérums de vaches avortées étaient positifs au test ELISA. Aucune restriction appliquée lors du test à l’achat.

Leptospirose

(Leptospira hardjo)

Prévalence «troupeaux» estimée en Wallonie: 2,1% (chiffres 2015). Aucune restriction appliquée lors du test à l’achat.

Salmonellose

(Salmonella spp)

En 2013, la prévalence apparente observée dans les cheptels laitiers wallons était de 5.9% à l’échelle individuelle et de 18,8% à l’échelle des troupeaux.

A quel prix ?

Très complet, le nouveau Kit Achat couvre la plupart des germes transmissibles via les achats. Comme l’indique le tableau ci-dessous, différentes «formules» sont possibles, selon l’âge et le sexe du bovin.
Le Fonds sanitaire et l'ARSIA s'associent pour proposer des tarifs avantageux afin d’encourager cette mesure de biosécurité essentielle !

Coût HTVA d’un Kit Achat pour un éleveur NON cotisant/cotisant et ristourne/action Fonds sanitaire (FS)/ARSIA+

  Femelle 
> 2ans Mâle > 2ans Femelle < 2ans Mâle < 2ans
Kit Achat Fond de santé
Néosporose Oui / Oui /
Paratuberculose Oui Oui / /
Mycoplasmose bovine Oui Oui Oui Oui
Leptospirose Oui Oui Oui Oui
Ristourne FS (HTVA) 3,30€ 3,30€ 3,30€ 3,30€
Kit biosécurité ARSIA+
Fièvre Q Oui Oui Oui Oui
Salmonellose Oui Oui Oui Oui
Ristourne Kit biosécurité ARSIA+ (HTVA) 4,00€ 4,00€ 4,00€ 4,00€
Prix final non cotisant (HTVA) 47,30€ 40,15€ 39,60€ 32,45€
Prix final cotisant (HTVA) 19,92€ 16,11€ 15,56€ 11,75€

Analyses PCR supplémentaires possibles et action pour les éleveurs de la Province de Hainaut !

Le Kit Achat «classique» cible les anticorps produits contre les agents de la paratuberculose et de la mycoplasmose bovine.

Pour ces 2 maladies, la sérologie ne permet malheureusement pas de détecter tous les animaux infectés. Il est toutefois possible de compenser cette faiblesse en recherchant directement le germe via une analyse PCR, réalisée soit sur écouvillon pour mycoplasma bovis, soit sur matières fécales pour la paratuberculose.

Prix d’une PCR mycoplasmose OU paratuberculose:

  • 61,27 € HTVA pour un éleveur non cotisant
  • 41,60 € HTVA pour un éleveur cotisant

!!! La Province de Hainaut encourage ses éleveurs hennuyers dans leur démarche de biosécurité avec une intervention de 34,03 € HTVA, quelle que soit l'analyse.

Prix final pour un éleveur de la Province de Hainaut d’une analyse PCR mycoplasmose OU paratuberculose réalisée à l’ACHAT

  • 27.24 € pour un éleveur hennuyer non cotisant
  • 7.57 € pour un éleveur hennuyer cotisant

 

Besnoitiose : Action ARSIA de vigilance collective

Le parasite Besnoitia Besnoitii, responsable de la besnoitiose, est largement présent dans les zones situées au sud de l’Europe. Un nombre toujours croissant de cas sont détectés en France jusqu’à nos frontières. La prévalence en Belgique est inconnue et probablement très proche de 0%.

Il est dès lors important de tester tous les bovins importés de zones considérées à risque, soit de France, Espagne, Portugal, Suisse et Italie.

Réalisée systématiquement, cette analyse est gratuite et prise en charge par le Fonds sanitaire dans le cadre du projet « GPS ».

L'objectif est de déceler le plus tôt possible l'entrée éventuelle de la besnoitiose sur le territoire wallon, afin de prendre très rapidement les mesures qui éviteront sa propagation.  

 

Détail pratique… et essentiel à l'attention des vétérinaires !

Le tube de sang doit être bien rempli… car il peut y avoir jusqu’à 8 valences à tester !

 

Les commentaires sont fermés.