Navigation:

IBR: comment débuter ?

Dernière mise à jour : 29/09/2011

Pour commencer la lutte et savoir si le troupeau doit être vacciné ou pas, il est nécessaire pour chaque détenteur de savoir si son troupeau est infecté ou pas.
Pour ce faire nous proposons à chaque détenteur wallon de procéder à un test d’évaluation IBR (photo IBR) de son troupeau.

Le test d’évaluation IBR consiste à analyser un certain nombre de bovins tirés au sort dans le troupeau. Le nombre peut varier de 16 à 24 échantillons en fonction de la taille du troupeau.
Le coût par animal s’élève à 3,75 € HTVA*.

Pour les éleveurs laitiers, un test sur le lait de tank à 5,46 € HTVA* est également disponible.
Dans ce cas, l’ARSIA conseille de réaliser au moins 4 tests sur lait de tank à +- 1 mois d’intervalle avant de tirer des conclusions.

L’interprétation des résultats du test d’évaluation doit s’effectuer en présence du vétérinaire d’exploitation. Toutefois on peut globalement dire que

  • lorsque tous les échantillons sont négatifs, le troupeau a obtenu un test « favorable ». Cela signifie que le troupeau est ou très faiblement infecté (moins de 10%) ou totalement sain. Pour en avoir la certitude, il faut procéder à l’analyse de tous les bovins de plus d’un an (bilan IBR).
  • lorsqu’au moins un des échantillons tirés au sort ou au moins 2 laits de tank sont positifs, le test est dit « défavorable ». En d’autres termes, le troupeau est fortement infecté et un plan de vaccination contre l’IBR est la seule solution pour atteindre l’assainissement.

L’idéal est de réaliser le test d’évaluation à l’arrière-saison, AVANT la rentrée des animaux. De cette manière les résultats sont connus à temps afin de programmer la première série de vaccinations ou le premier bilan au moment de la rentrée.

* Prix cotisants

Aides

Les aides financières sont épuisées

Les commentaires sont fermés.